• Home

Comment Faire Afin de Démonter les Lames d’un Taille Haie ?

N’hésitez pas à consulter notre guide d’achat ici : comparatif meilleur taille haie

Vous avez utiliser votre taille haie durant une longue période ? Dans ce cas, sachez qu’il faut l’entretenir ! Or, le démonter n’est pas forcément une chose aisée …

Comment Faire Afin de Démonter les Lames d’un Taille Haie

Comme n’importe quel outil, une panne peut survenir à tout moment. En règle générale, cela peut être la cause d’une défaillance sur un divers accessoires. Dans pas mal de cas, le dysfonctionnement d’un tel appareil engendre une coupe irrégulière, voire même impossible. C’est pourquoi il est important de procéder à la vérification de l’état de la machine. La plupart du temps les lames sont des éléments à réparer et à remplacer s’il y a état d’usure s’avérant être assez avancé. Or, il est possible de rencontrer des problèmes afin de diagnostiquer et réparer le dommage du taille haie.

Quel type de lames ?

Les tailles haies se servent de lames dotés de dents métalliques très coupantes afin de tailler aisément les branches. Il y a deux genres de lames : à double action et à simple action. Lorsque c’est la longueur de la lame dont il est question, il faut qu’il y ait un équilibre entre vos besoins ainsi que le poids de l’outil. Plus la lame s’avère être longue, plus rapidement, il vous sera possible d’entretenir votre haie. Or, un taille-haie doté d’une lame plus longue est plus imposants et plus encombrant. Ainsi, vous aurez besoin de plus de force afin de manipuler l’outil mais vous devez aussi être plus concentré afin de ne pas vous blesser.

En règle générale, les lames de tailles haies possèdent une longueur entre cinquante et soixante centimètres. Les outils munis de lames de 50 cm s’avèrent être les mieux adaptés pour les haies de petite ou moyenne taille. En ce qui concerne les lames de 60 cm, elles sont parfaites pour la taille ainsi que la toilette de haies moyennes et de grandes. Si vous désirez un modèle doté d’une lame plus longue, nous vous recommandons de le peser et de vérifier si vous pouvez le manœuvrer sans aucun effort physique trop conséquent.

Entretien basique des lames afin d’éviter de les démonter

Les taille-haies sont des appareils nécessitant un minimum d’entretien. Il est conseillé de nettoyer les lames après chaque utilisation, afin que la sève ne colle pas. À défaut, envisagez deux nettoyages par an. Notons aussi qu’il est possible de nettoyer la barre de coupe grâce à du gazole ou de l’alcool. Ensuite, vous n’aurez qu’à la graisser via de l’huile.

En outre, vous devrez vérifiez de façon régulière que les boulons et les lames sont parfaitement en place. En effet, ces derniers peuvent prendre du jeu. Dans ce cas, il faut resserrer ces derniers de façon modérée afin de ne pas les bloquer. Autre point : l’affûtage des lames est automatique si ces dernières sont parfaitement nettoyées. Sinon, l’opération est compliquée et il est préférable de la confier à un expert. On peut également se servir de la pâte à rôder pour les soupapes. Il faut enduire les deux lames. Puis, on fait marcher l’outil à vide durant deux minutes. Ensuite, on a plus qu’à nettoyer et à graisser le tout.

Il est primordial de nettoyer la barre de coupe après chaque usage. Débutez par un brossage via une brosse souple afin de ne pas dégrader le tranchant des lames, tout en supprimant d’éventuels débris et saletés. Ensuite, nettoyez bien la barre de coupe via de l’alcool à brûler afin d’enlever les résidus collants de sève. Ces derniers vont sécher sur les lames et avoir un impact sur leur fonctionnement. L’alcool a une action de désinfectant et permet de ne pas propager diverses maladies d’une plante à une autre. Puis, graissez par la suite les lames via une huile spécifique à cette utilisation. Un lubrifiant denture peut aussi être envisagé. Ce travail offre la possibilité de contrôler l’état des lames de la barre de coupe. Enfin, il ne vous restera plus qu’à vérifier après chaque utilisation que les boulons ainsi que les lames soient bien en place et n’aient pas pris de jeu. Sinon, resserrez-les de façon modérée sans bloquer ces derniers.

Les lames du taille-haie sont émoussées : Que faire ?

Si les lames sont des éléments émoussées ou mal affûtées, la coupe sera alors dégradée et hachée. En outre, plus votre taille-haie aura des soucis à couper, moins votre travail sera net. Par conséquent, vous devrez plus forcer au niveau de sa puissance afin d’avoir un résultat aléatoire, sans prendre en compte la difficulté à tailler des branches ayant un grand diamètre.

Il faut savoir que lors d’un usage approprié, les lames n’ont nullement besoin d’être affûtées. Si ces dernières sont bien nettoyées, leur affûtage est alors automatique. Or, si le système de coupe se révèle être dégradé ou dévoile une usure avancée, il va falloir changer la barre de coupe. L’opération est compliquée et nous vous recommandons grandement de l’effectuer, tout comme l’affûtage des lames.

A voir aussi : Test et Avis Taille Haie Bosch AHS 70-34

Comment démonter et remonter les lames ?

Après chaque usage de l’appareil et lors d’un démontage, il est conseillé de nettoyer les saletés présentes entre les lames. Au lieu du bouchon, vous pourrez visser directement un tube de graisse au lieu du bouchon. Cela permet de renouveler de façon régulière la graisse.

Une recette connue chez les paysagistes est de faire tremper les lames grâce à du pétrole lampant. On se sert de l’étui de transport que l’on doit remplir quand il est solide (ou sinon il faut concevoir un fourreau s’avérant être adapté à la longueur des lames). Les lames baignent, le pétrole ramolli et permet de décaper les déchets de sève ainsi que les résines, tout en laissant également un fin film gras entre les lames.

Lorsqu’on remonte les lames propres, il faut faire ce que l’on nomme le « jeu d’entrefer » des deux lames. Ce dernier est souvent de l’ordre de 0,20 à 0,40 mm. Au-delà de cela, les lames débutent par un déchiquetage des végétaux étant encore ligneux. Dans ce cas, il est nécessaire de débloquer les écrous contre-écrous d’assemblage (ou les écrous Nylstop) et intégrer un jeu de cales. Puis, il faut resserrer la totalité correctement. Notons qu’il n’y a quasiment pas aucune lame qui se graisse durant l’usage. Certains concepteurs conseillent cependant d’huiler plus ou moins fréquemment les lames. Sachez aussi qu’il existe également quelques systèmes dotés de trous d’huilage (outils Wolf).

Quant aux pictogrammes de sécurité, sachez que ces derniers sont positionnés sur l’écran de protection avant et/ou sur la poignée arrière. Il ne faut pas les ôter mais en remettre après révision ou réparation si ces derniers s’avèrent être manquants.

Pannes majeures liées à la lame

Si la lame est trop serrée, cela signifie peut-être que cette dernière a besoin d’être huilé à la suite d’un hivernage.

Si le moteur est en route mais que les lames ne sont pas entraînées, il faut vérifier que les vis de fixation du bloc inférieur soient parfaitement serrées. Vous devez également vérifier les vis de serrage du lamier. Ces derniers ne doivent pas être trop serrées. Si tous ces points sont ok, il faut alors ouvrir l’appareil et le passage à un atelier est alors nécessaire. Il est tout à fait possible d’avoir un souci d’embrayage. Dans ce cas, le remplacement de pièce est à envisager.

Si la coupe ne s’avère pas être franche, cela veut peut-être dire que les lames sont trop desserrées. Dans ce cas, il faut utiliser un écrou ainsi qu’un contre écrou vous donnant la possibilité de régler le jeu entre les deux lamiers. Si les lames sont émoussées ou mal affûtées, les branches peuvent avoir des zones hachées et irrégulières. De cette façon, la coupe ne sera pas assez nette et pourra dégrader ce que vous désirez tailler. Vous pouvez faire l’affûtage via une petite lime au carbure ou un outil genre Dremel sans avoir à démonter les lames ou sinon vous devrez démonter la machine. Sinon si les branches sont trop conséquentes, vous allez rapidement vous fatiguer et par conséquent dérégler l’écartement des lamiers.

Préférez que le démontage soit effectué par un expert !

Dernier point essentiel par rapport à l’entretien de votre taille-haie : l’affûtage de la lame. Une lame émoussée fera mal son travail sur les haies mais aussi à l’outil en lui-même car ses performances ne feront que diminuer lors de son usage. Si pour l’entretien de la lame, vous vous servez d’alcool à brûler ainsi que d’huile, vous verrez rapidement que cela aide à la conserver coupante. En fonction de votre usage, vous devrez un jour effectuer l’affûtage de la lame mais aussi des dents.

En règle générale, il est préférable de confier le démontage à des experts, pour un prix raisonnable. Si vous désirez l’effectuer vous-même, sachez qu’il y a des petites meuleuses ainsi que des petits affûteurs spécifiques. Le souci c’est que cela n’est aussi facile que de tailler son sécateur. Pour le démontage, vous devrez démonter les deux lames présentes dans votre taille-haie. Il faut savoir que cela n’est pas une opération simple et sans aucun danger. Pour remonter l’appareil, sachez que l’opération est encore plus difficile puisqu’au moindre problème lié à un mauvais montages, ce sont des soucis assurés ! Ainsi, si vous n’êtes pas certain de ce que vous faites, n’hésitez pas faire appel à des experts.

A voir aussi : Test et Avis Taille Haie Sans Fil Einhell Ebrancheur

bricolage